Quelles sont les bases des mises et des blinds ?

Avant de pouvoir jouer au poker, vous devez tout d’abord comprendre le vocabulaire des mises et les différentes options que vous disposez pour miser. En fonction des limites du poker et de la variante que vous jouerez, la configuration des blinds ou des antes va varier.

Une fois que vous aurez maîtrisé ces différents termes, vous pourrez alors miser selon les différentes situations qui se présentent à vous.

Les différentes options de mises

Upstairs, 3-bet (sur-relancer), check-out, bet (miser), push (le tapis), re-raise (sur-relancer), raise (relancer), check, call (payer ou suivre), font partie des termes employés pour définir les mises réalisées sur une table de poker. Tous ces termes semblent compliqués à retenir, mais une fois synthétisés, il n’existe que trois options.

Les actions de mise sont réalisées en général, soit par le geste, soit en les énonçant à haute voix. En tant que débutant, l’idéal serait d’exprimer oralement toutes les actions. Cela vous permettra d’éviter les erreurs. On note également les tours de mises. Ceux-ci s’achèvent quand tous les joueurs qui ne se sont pas couchés peuvent encore jouer et ont eu l’occasion d’égaliser la somme de la dernière mise la plus importante.

Définition de quelques termes essentiels au poker

Concernant les mises, on note les antes qui sont un petit montant indiqué au préalable et que tous les joueurs doivent obligatoirement mettre avant la distribution des certes. Il y a aussi les blinds qui signifient « aveugle ». Ceci est une autre mise obligatoire à mettre avant la réception des cartes. Tout le monde ne doit pas les payer, même s’il est similaire aux antes. On distingue deux types de blinds : la grosse et la petite.

Ensuite, les brings destinés au joueur qui a la plus mauvaise carte. Ce dernier pourra mettre son bring-in de base. Enfin, le poster qui est le fait de régler la somme de la grosse blind pour permettre la distribution de sa première main.